Journal de bord – Un week-end fort en chocolat…

Le 2 et 3 novembre dernier, Book Station était de sortie. Et pour un week-end chargé comme un sapin la veille de Noël, qui plus est ! 

C’est Nicolas et Rémi, en bons fondateurs de la plateforme, qui s’y sont collés. Pour commencer, hop, direction le Salon Fantastique pour une après-midi de balade bienheureuse où l’hydromel et les copains ont coulé à flot ! Le lendemain, on se sépare pour couvrir plus de terrain. Pendant que Rémi continue son tour du fantastique, c’est vers la SF que se dirige Nicolas avec les Utopiales de Nantes…

On laisse le micro à Nicolas pour un compte rendu dans les règles de l’art… ! -oui, bon, il se pourrait que la chargée de com’ y ait mis son grain de sel…

Salon Fantastique

Le lieu 

plan du salon fantastique

Le Salon Fantastique est sur un seul niveau, rectangulaire et découpé en quadrillage. C’est un endroit où on flâne et on se perd, autant par choix que parce qu’il est difficile de se repérer dans le dédale de ce grand village imaginaire. Des allées au nom de Dragons, des exposants à perte de vue et un fourmillement qui nous a fait raté quelques connaissances… ! – à charge de revanche, bien sûr ! -. 2 espaces se dégagent du corps labyrinthique : l’entrée et l’unique scène des conférences. Tout au fond de l’événement se trouve aussi un espace de jeux de société et jeux de rôle.

Organisation et animation

entrée du Salon Fantastique

L’événement est géré de bout en bout par une association dédiée à celui-ci. Celle-ci dispose d’une quantité conséquente de bénévoles pour assurer la prestation. Néanmoins, l’ensemble donne un sentiment très décontracté, avec une gestion très simple de la billetterie.

Les stands littéraires sont disposés au compte goutte, aléatoirement dans l’événement.  Le plus grand stand littéraire revient à la librairie officielle du salon.

L’accueil proposait une chasse aux trésors, consistant à trouver des objets éparpillés sur les stands du salon. Elle ne livre par contre aucun plan aux participants, mais un plan est affiché sur le stand d’accueil. Les visiteurs sont ensuite invités à repasser à l’accueil pour récupérer leur récompense (et cela marche dès le vendredi).

La sécurité était renforcée (pas très étonnant pour un événement parisien…). Toute sortie est définitive, mais un espace fumeur est normalement aménagé tant pour les exposants que les visiteurs.

Les visiteurs

Constat écrit d’après le ressenti d’une après-midi – celle du vendredi – passée au salon.Les visiteurs sont jeunes, branchés Fantasy et aiment se perdre entre les stands. On a aussi croisé quelques familles.

Les exposants

Principalement, il s’agit d’artisans : masques, goodies, cuir, armes, alcool, nourriture médiévale… Ce qui renforce l’aspect village. En ce qui concerne les exposants littéraires, on trouve une majorité d’auteurs indépendants. Ils sont placés un peu aléatoirement dans le salon, séparés des stands éditeurs.

Bilan/conclusion

Rémi, heureux

C’était notre toute première fois au Salon Fantastique, et c’était bien. L’ambiance est conviviale, chaleureuse, les gens aussi, et on s’est bien plus à se perdre entre les allées brumeuses et monstrueuses de ce village fantastique ! On a retrouvé beaucoup de connaissances et rencontré pas mal de nouveaux visages, on vous laisse vous rediriger sur notre page facebook si vous cherchez une liste exhaustive de tout ce petit monde [hop : ça c’est le lien vers le post facebook]. Bref, comme à chaque fois, des nouveaux projets en perspectives et surtout des nouveaux membres Book Station a l’horizon (et ça, nous, on aime bien) !

Les bénévoles et l’accueil ont été très sympathiques et ont su nous informer sur l’organisation du salon. On réfléchit déjà à comment travailler ensemble l’année prochaine, afin de guider les lecteurs du salon fantastique vers les livres qui leur correspondent !

D’après ce qu’on a pu en constater, les écrans en libre service ont toutes leur place à l’accueil du salon – sous la surveillance des bénévoles de l’événement ? – Elles toucheront spécifiquement celles et ceux qui souhaitent trouver des livres qui leur correspondent  tout en se laissant le temps de flâner dans les allées.
La carte interactive, qu’on a brièvement évoqué sur le groupe facebook de Book Station, prend d’ailleurs ici tout son sens ! (de quoi nous donner du travail de développement pour l’année, quoi 😉 ).
La présence d’artisans, créateurs et boutique de jeux de société repose la question le l’élargissement du concept à des secteurs d’activité tiers. 

dernière acquisition en date

En bref, une chouette expérience !

Les Utopiales

L’événement

visuel de l’événement

L’événement est réputé pour être le plus important festival dédié à la science fiction de France. Et le registre transparaît dans l’ambiance générale ! Cette année, la thématique portait sur le corps sous toutes ses formes : physique (biologique, minéral, cosmique), psychique (le moi synthétisé), social, virtuel.

Le lieu

L’événement investit l’intégralité de l’espace de la Cité des Congrès de Nantes, occupant ainsi 3 niveaux, comprenant 5 salles de conférences/projections et 2 scènes, de nombreuses expositions, un pôle jeu vidéo, un pôle ludique, etc.

Pour jeter un oeil à ce que proposait les expositions, rdv sur facebook dans l’album dédié à ce week-end : [hop, l’album photo est là si tu cliques]

Organisation

Une partie de l’organisation est à priori géré par l’espace des congrès (notamment la partie billetterie), et le reste par l’association.

Le dress code semble de mise, puisque tous les membres de la team Utopiales était en tenu de bureau (en décalage avec le Salon Fantastique).

Tout y est organisé au millimètre et les timings respectés. Même les dédicaces sont tournantes, ce qui laisse finalement très peu de marge de manœuvre pour se faire dédicacer un livre.

L’événement met à disposition des visiteurs un livret détaillant le planning et le plan du salon (cf : image de la section « le lieu »). Malheureusement, il n’est pas précisé sur le plan où ont lieu les dédicaces, ce qui oblige à naviguer à l’aveugle.

L’espace librairie est le plus large visité à ce jour. Ils ont réussi le pari de rassembler en un seul lieu plus de livres que certains événements littéraires n’ont la place d’en proposer. La sélection propose une très belle représentation de la science-fiction, d’aujourd’hui et d’hier, en ne se limitant pas à la thématique de l’édition ou de ses invités.

La sécurité est présente mais bien plus détendu qu’au Salon Fantastique, avec un simple fouille des sacs.

Les visiteurs

Un public surtout présent pour assister au conférence et où les dédicaces sont foncièrement secondaires. L’espace librairie est plus proche du marché au puce où l’on chine table par table. Peu de lien avec les thématiques et les auteurs-conférencier en somme, si ce n’est par quelques mise en avant notables, et via les conférences qui appellent à rencontrer l’auteur en dédicace dans le créneau qui lui est accordé.
En somme, le visiteur se veut ici exigeant et en parfaite connaissance de son sujet.

librairie des Utopiales

Les exposants

Aussi étonnant que cela paraisse, il n’y a aucun exposant littéraire (à l’exception d’ActuSf qui est partenaire de l’événement puisqu’il assure la captation audio/vidéo des conférences et les interviews des invités). Ceux-ci sont uniquement représentés à travers leurs romans dans l’espace libraire. Cet espace librairie (voir photo ci-dessus) rassemble 10 boutiques et est proposé par “Les libraires complices de Nantes”.

On compte pour autant d’autres types d’exposants, notamment de jeu vidéo indé, des universitaires, des artisans, des boutiques de goodies, de jeux de sociétés, une librairie d’occasion, une autre spécialisée manga, une autre dans le jeu de rôle… 

États généraux de l’Imaginaire

Bien que je sois arrivé en toute fin de conférence -les joies de la SNCF-, le nombre d’acteurs présents était en large baisse par rapport à l’année dernière. Et les discussions en fin de conférence portaient sur le même sujet : la young adulte n’est toujours comptabilisé dans l’imaginaire, et le volume de production est toujours trop grand par rapport à marché de lecteurs qui ne se renouvelle pas. Il semble qu’aucun changement notable n’est marqué cette nouvelle année, si ce n’est une amélioration de la couverture des médias pour le registre.
Une écoute attentive du podcast pourra confirmer ou infirmer ce sentiment.

Bilan/conclusion

Une autre première fois avec les Utopiales. On m’en avait parlé comme l’un des plus grands salon littéraire de l’Imaginaire. Ce que j’ai pu remarqué, c’est qu’il ne ressemble pas aux autres que j’ai pu visité. En effet, les Utopiales sont surtout reconnus pour la qualité et le nombre de leurs conférences. C’est le point central de l’événement. Et au passage, puisque je ne pouvais pas quitter Nantes sans avoir assister à l’une d’entre elle, j’ai écouté Lewis Trondheim et Olivier Vatine parler de leur Space opéra-comédie en huit tome : Infinity 8. Une agréable découverte que je me suis empressé de commander auprès de mon librairie de BD préférée !

J’ai été très étonné de ne pas retrouver plus d’exposants littéraires, également. Dans l’espace libraire, les bornes Book Station auraient très bien trouvé leur place, permettant juste de guider et d’informer le lecteur dans le stock présenté -parce que ça prend vite du temps d’y trouver ce qu’on cherche et que les conférences n’attendent pas ! Book Station n’étant finalement qu’un prestataire technique au service d’une sélection de libraires et de lecteurs exigeants.

La gestion des dédicaces en tant que tel est un autre point où nous pourrions intervenir. En effet, nombreux étaient à se plaindre de l’inaccessibilité de l’information concernant les dédicaces, créant un sentiment de frustration pour ceux qui souhaitaient assister au conférence et parler avec les auteurs. Surtout que ces derniers ont des créneaux très précis à respecter auquel le lecteur doit s’adapter… Pas facile donc. Et beaucoup de choses à imaginer.

En bref, content d’avoir enfin pu visiter ce festival en personne ! Même si je n’ai pu y rester qu’une journée, c’était intéressant de voir le mode de fonctionnement différent des Utopiales et de croiser des connaissances, penser la suite de Book Station, sans parler de toutes les expositions sympas sur lesquelles je ne me suis pas étendu mais que j’ai pris plaisir à arpenter !

Parce qu’on arpente difficilement un salon sans remplir sa PAL…

Brève… Mais intense

Et ron et ron petits patapons

■ ■ ■

Ah la rentrée… “Bientôt la rentrée des classes”, “Promos spéciales rentrée”, “Et on peut savoir à quelle heure t’es rentré ?!”… et oui… on a beau essayer très fort, difficile d’y échapper !

Bon enfin, si toutes les rentrées ne font pas rêver, vous vous doutez bien qu’il y en a une que l’on attend de pied ferme chez Book Station… oh que oui ! Il est venuuu, le temps de notre chère et tendre rentrée littéraire !

Alors, comme soit disant pareil événement ça se prépare… voilà le topo !

 

Partenariats événementiels à l’horizon

Peut-être vous souvenez-vous de notre implication aux côtés des Intergalactiques il y a quelques mois ? Pour la rentrée, la team Book Station remet le couvert et s’invite aux événements littéraires de l’Imaginaire : partenariat et stand d’accueil lecteurs à la clé !
Alors curieux comme vous êtes, vous vous dites « Mais enfin mais… mais par Toutatis, où vais-je bien pouvoir débusquer ces petites fripouilles cette fois-ci ?! »

Les Aventuriales de Ménétrol, les 29 et 30 septembre 2018
Vous pouvez d’ores et déjà retrouver sur Book Station une partie des invités, exposants, et livres prévus >

Les Aventuriales sont sur Book Station, cliquez si vous l’osez !

OctoGônes, Lyon, les 6 et 7 octobre 2018
(événement Book Station en préparation)

Autant dire qu’on espère vous y croiser nombreux ! On fait déjà chauffer les souris pour répondre aux attentes de cette horde de fans en délire, avides de démonst… bref, on sera dans le coin, et on sera heureux de vous y voir !
D’ailleurs, si vous voulez faire mumuse d’ici là, sonder un peu le terrain, et qui sait, peut-être déjà dénicher vos prochains coups de cœur, les Aventuriales en avance c’est par là 
>

Retrouvez ici les livres présentés aux Aventuriales !

Book Station en quelques chiffres : 

Nombre de Profils (total) : 790
Nombre de Profils (ajoutés pendant l’été) : 115

Nombre de Créations (total) : 956
Nombre de Créations (ajoutées pendant l’été) : 569

Nombre d’Événements (total) : 92
Nombre d’Événements (ajoutés pendant l’été) : 5

Nombre de mots clés (total) : 1262

Pour voir toutes les nouveautés, cliquez et « trier par date de mise à jour » !

#Onalu quoi, dernièrement ?

Avant l’été, comme à l’accoutumée, on vous avait mijoté une bonne petite poêlée de #onalu. Un petit recap ça vous branche ?

‣Pas ma sensibilité littéraire / ○ Avis partagé / ★ Très bon moment / ♡ Coup de coeur

○ Léa, Je suis Pilgrim, #Thriller #Espionnage #Américain

‣ Nicolas, Erreur 404, #JeuVideo #Anticipation #Féminisme

★ Nicolas, Janski Beeeats, #BD #Dystopie #Zombie

♡ Nicolas, Cyberland, #SF #IA #Anticipation

★ Léa, Dormeurs, #Thriller #Fantastique #Enquête

♡ Léa, Un plan d’enfer, #Comédie #Romance #Absurde

Et voilààà, c’est déjà fini pour cette fois (mais on vous avait prévenu en objet alors c’est réglo, non ?).

Si ce n’est pas déjà fait, n’oubliez de nous donner votre avis sur les newsletters, c’est hyper méga court (parole de personne de confiance), et ça serait quand même ‘achement sympathique de votre part !

Cliquez par ici pour donner votre avis !

Moult bécots et un archi bon retour de vacances à tous !

Votre team rentrée

Craquage chez Book Station

Salut vous

■ ■ ■

 

Actu bouillante Book Station, nouvelles fraîches de l’équipage et autres relevés de températures de nos blog/réseaux sociaux… et quitte à s’attirer vos foudres, à vous les chargés de pluie et de beau temps, on va jusqu’à demander un avis même pas météo…
Tout ça c’est pour vous, rien que pour vous, et c’est maintenant !

Quoi de neuf sous le soleil ? Allez, va pour une petite liste tout ce qu’il y a de plus exhaustive.

Certifications, bonjoooouuuuur ! Je ne vous apprends rien, s’il y a bien une chose qui nous comblerait de bonheur, c’est que Book Station devienne pour tous gage de qualité et de fiabilité.

Permettre à un utilisateur de montrer que, derrière ses profils, se cache bien un être fait de chair et de Pina Colada, c’est avant tout une manière de “garantir” aux autres qu’il n’y a pas anguille sous roche. Je sais pas vous, mais par les temps qui courts, nous on trouve que connaître la source d’une information ça a du bon !

Pour ce faire, rendez-vous sur la page “Paramètres de compte”.

Petites améliorations apportées à la galerie média avant le grand renversement (mais de quoi s’agit-il ?! Réponse… plus tard). D’ici là, partager des vidéos, c’est possible !

De menus (mais nombreux) ajouts concernant vos différents contenus : affichage de l’indice de complétion de vos fiches, horaires d’ouverture et disponibilité sur les profils, petite carte qui va bien pour saisir votre adresse, infos complémentaires dans la section coordonnées… Des petites choses quoi !

Fiches Créations : ENFIN ! La gestion des éditions est dans les tuyaux ! Fini les doublons et les informations manquantes, grâce aux éditions, indiquez le format, le support, l’ISBN, le prix, l’accessibilité, les informations techniques, j’en passe et des meilleures…

Soucieux de rendre l’information toujours plus facile à trouver, nous sommes en train d’ajouter un typage aux Contenus associés. Par exemple, un coup d’oeil aux profils associés d’un événement vous permettra d’en connaître les lauréat·e·s, nominé·e·s, intervenant·e·s, invité·e·s…

Le développement de ces différentes fonctionnalités est maintenant terminé et elles sont en cours d’intégration… On peut gager qu’elles seront donc disponibles incessamment sous quasi rien, parole de scout !

Quoi d’autre ?

Et bien, et bien… autre point, et pas des moindres, qui occupe nos chaudes journées d’été, c’est notre partenariat avec les Aventuriales !
Vous pouvez retrouver l’événement et ses premiers invité·es et exposant·es annoncé·es sur Book Station par ici :

Les Aventuriales 2018

L’actu de l’équipage

Notre chargée de com’ s’est tirée, elle nous a laissés, livrés à notre triste sort, seuls face à l’adversité d’un monde sans pitié, tels des oisillons que leurs parents auraient lâchement abando… deux semaines ! Vous vous rendez-compte ?
Heureusement, grâce à des instructions d’une clarté sans pareille, conjugué à une indécente quantité de post-it aux couleurs chatoyantes, vous ne vous êtes quasiment rendu compte de rien. Quelle chic fille quand on y songe ! (Je vous mets au défi de me dire qui écrit les newsletters…)

Par contre… elle prend de nouveau la tangente en fait… ce soir et pour carrément 4 semaines (Ah il fait bon être chargée de com’ de nos jours, moi j’vous l’dis !)… alors n’hésitez pas à solliciter le reste de l’équipe, ils auront besoin de votre soutien !

Rémi, notre développeur front spécialisé dans le référencement, s’est farci une petite conférence organisée par Hubspot User Groups Lyon : “Tendances SEO ou comment survivre à l’avenir du référencement naturel ?”. En gros, ce fut l’occasion de confirmer ses connaissances en la matière et de découvrir les nouveautés de cette drôle de spécialité… et ça c’est chouette !

Nicolas, le grand manitou de la clique (l’important c’est qu’il le croit), est allé se dandiner du côté des Rencontres Interprofessionnelles du Livre de l’Arall le 2 juillet dernier. Après un pique-nique fort sympathique, retour sur l’étude menée en 2017 par le CNL sur les manifestations soutenues par le Centre National du Livre, en compagnie de ses représentants. Petits retours également sur le printemps du livre de Grenoble, ainsi que le festival littéraire de Bron.

Étude à retrouver par ici

S’en est suivi une présentation des projets littéraires régionaux à destination de la jeunesse, puis un procès fictif inspiré de usbeketrica.com autour de la question “Toutes les littératures sont-elles bonnes à lire ?”.

Compte rendu à retrouver sur le site de l’Arall

En conclusion : un programme intéressant, des gens sympathiques et un apéro bien agréable pour clore cette journée !

Blog et réseaux sociaux, nouveauté

Un concours ! On vous en parlait déjà dans la dernière newsletter, il a eu lieu les deux premières semaines de juin et on a eu droit à un joli dessin du graphiste pour illustrer tout ça. Merci à tous les participants et félicitations aux deux gagnantes : Morgane, qui a choisi Dormeurs de Emmanuel Quentin et Dominique, avec L’étrange affaire Nottinger de Claire Billaud chez Mü Éditions.

Toutes ces semaines passées, #onalu des tas de choses. Un petit recap ? (comme toujours, vous pouvez retrouver ça sur le blog)

‣Pas ma sensibilité littéraire / ○ Avis partagé / ★ Très bon moment / ♡ Coup de coeur

♡ Léa, Un plan d’enfer, #comedie #romance #absurde

○ Nicolas, Exo, #SF #rencontredu3emetype #bd

♡ Léa, The Bloody Best of Dagsson, #humournoir #islande

♡ Rémi, La horde du contrevent, #SF #Fantasy #communauté

★ Rémi, Susto, #anticipation #post-apocalypse #findumonde

○ Nicolas, les chroniques de l’uniwers, #SF #dystopie #mondevirtuel

♡ Nicolas, le bal des actifs – demain le travail, #travail #sf #anticipation

Donnez-nous votre avis !

Parce qu’on écrit ces newsletters pour vous, autant s’assurer qu’elles vous plaisent… Alors vous seriez un très chouette personnage si vous cliquiez sur le lien ci-dessous. Ce petit sondage à remplir en 2 temps, 3 mouvements, nous permettra d’améliorer notre mail mensuel et ainsi, de vous ravir au plus haut au point.

Le lien ci-dessous

Que le pouvoir ancestral de la glandouille sidérale vous accompagne au fil de vos pérégrinations estivales, et à ceux pour qui ce programme paraîtrait bien étranger, nous vous souhaitons bien du courage.
On se retrouve à la rentrée pour des nouvelles toujours plus extraordinaires !

L’équipe Rocco (mais si, vous savez, les gens de Book Station là… )