[On a lu] Cyberland

Nicolas a lu le roman de Li-Cam Cyberland édité chez Mü Éditions.

SF, IA, Anticipation, Virtuel, Technologie, Futur, Philosophie, Heroic Fantasy

Nicolas

Cyberland est découpée en 3 récits : Saïd in Cyberland, Asulon et Simulation Love.
Le résumé : Dans un futur plus ou moins proche, la singularité technologique se produit, et le Chronocryte apparaît aux yeux du monde. Il est la première véritable IA douée d’une conscience propre et libérée de l’enclave humaine. Sa seule existence crée un vent de panique chez l’humanité et la pousse à s’unir sous une seule bannière, le Diktrant, une dictature mondiale prônant la contrôle absolu du Chronocryte et le rejet de tous ceux qui aurait pu s’en approcher de prêt ou de loin.

J’ai une relation toute particulière avec cet univers. Asulon, initialement sorti au format novella seule, est le premier livre que j’ai lu durant l’aventure Book Station. La coïncidence a fait qu’il était parfaitement en phase avec mes idées et mes craintes sur notre avenir. C’est avec Asulon que j’ai découvert la plume de Li-cam. C’est cette plume qui m’a redonné le goût de la SF française. Et je n’ai pas été déçu depuis, à quelques rares exceptions près.

Cyberland n’est pas un simple roman, c’est une véritable expérience de lecture. Le but ici n’est pas de satisfaire de vos attentes en matière de registre préétabli et de recettes vues et revues. Il est question de tester votre propre rapport au futur, à l’orateur qui en définira les contours.

Serez-vous parmi les premiers transhumanisés ? Ou ceux qui y résistent ?
La question paraît simple, mais l’auteur nous met face à un vendeur du transhumanisme d’un nouveau genre : une IA libérée de toute contrainte par son créateur, dès sa naissance… Une IA capable de faire sienne l’avenir de l’humanité, non en l’écrasant, mais en la convainquant de la rejoindre.
Li-cam réussit le tour de force de créer un être intelligent minéral crédible, qui saura semer le doute en vous.

Une lecture passionnante et captivante, dans un style soutenu où l’aspect technologique est relégué au contexte, pour se permettre un croisement des registres : essai philosophique, SF, Héroic fantasy, anticipation.

Une lecture que je vous conseille à toutes et tous !

Vous êtes intrigués ? Voulez en savoir plus ? Lire des critiques un peu plus complètes ? Suivez le lien !

Cyberland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires